أخبار عاجلة


le360 : Défense: voici la nouvelle mission des F16 marocains


Par M'Hamed Hamrouch le 03/07/2018 à 11h55
F16 marocains

Les chasseurs marocains de type F16 Block 52. 

© Copyright : dr

Les F16 marocains ont acquis la çapacité de tirer des missiles anti-navires AGM84, bête noire des forces navales ennemies. Détails.

Réputés pour leur redoutable force de frappe air-sol, les F16 marocains vont désormais pouvoir tirer des missiles anti-navires AGM84 Harpoon, ceux-là mêmes qui son utilisés par les bombardiers B-52G de l'US Air Force.

 

«Les F16 marocains ont acquis courant 2017 la capacité de tirer des missiles anti-navires AGM84 Harpoon», dévoile en effet Far-Maroc, site spécialisé dans les questions de Défense.

 

 

Le Harpoon est un missile anti-navire transhorizon longue portée, développé à l'origine par la société américaine McDonnell Douglas.

 

Par la même occasion, l’on apprend que le Maroc a passé commande de 12 nouveaux appareils plus développés de la famille des «Fighting Falcon», de type F16 Viper Block 70, pour 1,8 milliard de dollars.

 

La transaction a été négociée mi-avril dernier, lors de la visite aux Etats-Unis de l’Inspecteur général des Forces armées royales, le Général de corps d’armée Abdelfettah Louarrak, à la tête d’une importante délégation constituée de hauts gradés des Forces royales air.

 

Une source bien informée avait également fait état de négociations pour l’acquisition des hélicoptères d’attaque Apache, invoquant un besoin pressant de l’armée marocain en hélicoptères de combat adaptés au terrain.

Par M'Hamed Hamrouch

عزيزي الزائر لقد قرأت خبر تم جلبه من موقع le360 : Défense: voici la nouvelle mission des F16 marocains في موقعنا الشامل نيوز | ولقد تم نشر الخبر من موقع le360 وتقع مسئولية صحة الخبر من عدمه على عاتقهم ويمكنك مشاهدة مصدر الخبر الأصلي من الرابط التالي le360

اشترك فى النشرة البريدية لتحصل على اهم الاخبار بمجرد نشرها

تابعنا على مواقع التواصل الاجتماعى


التالى Judge reprimanded after accessing records relating to criminal case in which family member was a potential witness